19/03/2009

Ikea à Genève : du projet à la réalité!

5i278_Ikea.jpg

Le Conseil administratif de la Ville de Vernier a annoncé par voie de communiqué (http://www.vernier.ch/dl.php/fr/49c0aa23833a7/092.1_Secon...) la signature d'un droit de superficie d'une durée de 60 ans en faveur de l'implantation d'Ikea en son territoire, souligant la création d'emplois mais aussi les recettes fiscales qu'une telle implantation vont représenter pour la commune.

C'est une bonne nouvelle puisque le groupe démocrate-chrétien au Grand Conseil déposait le 1er juin 2006 (!) une motion (http://www.ge.ch/grandconseil/data/texte/M01575A.pdf) qui demandait au Conseil d'Etat de passer du projet à la réalité. C'est aujourd'hui le cas avec la signature du droit de superficie.

C'est une bonne nouvelle également pour l'économie genevoise et notamment pour le secteur du bâtiment qui souffre d'une crise économique dont la fin ne pointe pas le bout de son nez.

Ainsi, aujourd'hui, il est à mes yeux plus qu'important que l'Etat tienne ses engagements vis-à-vis de la Ville de Vernier et de sa population notamment en matière d'impact environnemental, de circulation mais aussi de tranports publics (comme le souligne le communiqué du Conseil administratif de la Ville de Vernier) afin que la venue d'Ikea à Genève soit une réussite collective.

Bonne journée.

09:40 Publié dans Politique | Tags : ikea, vernier | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | |

29/09/2008

Vernier : le triple échec du PS !

Loin de moi l’idée d’éluder la non-élection de Pierre Ronget, soutenu par les partis de l’Entente, l’UDC et Les Verts, l’élection complémentaire à l’exécutif de la 2ème ville du Canton de Genève révèle aussi et surtout un triple échec du Parti socialiste à qui le peuple de Vernier à infligé une véritable claque.

Le premier échec a mis à mal la volonté hégémonique du Parti socialiste d’imposer à la population de Vernier un exécutif à majorité absolue de gauche. De la part d’un parti qui n’a cessé de vilipender l’ancien gouvernement monocolore de la République et Canton de Genève, c’est faire preuve d’une perte de mémoire crasse qui a conduit à l’échec personnel de son candidat, Alain Charbonnier, par ailleurs député au Grand Conseil, et c’est là le deuxième échec.

Le troisième échec est un échec stratégique. La création d’une triangulaire lors de cette élection offrait d’avance l’élection au candidat du MCG. Là où le PS (Onex) avait fait preuve de lucidité politique, il n’a su répéter cette même clairvoyance à Vernier.

Malgré une faible participation, le peuple a parlé, il a porté le MCG à l’exécutif d’une ville qui a maintenant besoin de sérénité et qui a besoin d’un exécutif uni et proche des préoccupations des uns et des autres habitants de Vernier.

13:02 Publié dans Politique | Tags : vernier, élection, ps | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | |