29/09/2010

Vidéo-protection : il faut en finir avec l'anarchie!

images.jpgC'est le but du projet de loi 10545 du Parti démocrate-chrétien déposé en septembre 2009 (PL 10545 - http://www.ge.ch/grandconseil/data/texte/PL10545.pdf).

L'anarchie qui règne aujourd'hui commande d'établir un véritable plan cantonal d'aménagement de ce type de dispositif afin de garantir l'uniformité d'une part des procédures et d'autre part, la garantie que le droit à la vie privée mais aussi le droit à la sécurité soient les mêmes pour toutes et tous que l'on habite Thônex, Plan-les-Ouates ou Meyrin.

Un autre objectif visé par ce projet de loi, consiste à garder la haute main sur le nombre de caméras installées sur le territoire cantonal.

En effet, qu'elle ne fut pas la surprise des commisssaires PDC à la commission judiciaire et de la police que de constater, à la question de l'un d'eux, que l'Etat n'était pas en mesure de donner aux députés le nombre de caméras déjà installées...!!!...Le PDC est donc heureux de constater que l'administration du département s'attelle à avoir une vision d'ensemble de ce qui existe déjà.

Si l'Etat met fin rapidement à la politique du "patchwork" qui prévaut actuellement, il pourra avoir la garantie que les citoyennes et citoyens pourront convivre avec un système qui ne cherche qu'à leur apporter un moyen de protection supplémentaire.

10:30 Publié dans Politique | Tags : police, sécurité, surveillance, criminalité, vidé-surveillance, vidéo-protection | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

09/05/2010

Sécurité aux frontières : deux occasions manquées!

61211506.jpg

Le Parlement de Genève a loupé deux occasions de se saisir, en urgence, d'une résolution du groupe PDC demandant à ce que la Confédération cesse les économies de personnel au sein du corps des gardes frontières, préférant à ce texte, une résolution de l'UDC concernant le harras national d'Avenches!

Quel sens des priorités de la part des partis socialistes, verts, radical et libéral!

Pendant que le Parlement fait la sourde oreille, les malfrats, eux, s'amusent...!!!... :

http://www.tdg.ch/geneve/faits-divers/garde-fontiere-tire...

18:54 Publié dans Politique | Tags : douane, frontière, sécurité | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

06/05/2010

Le Grand Conseil préfère les chevaux à la sécurité!

Cheveaux_FM.jpg

Les économies fédérales dans le domaine des harras nationaux méritent, visiblement, plus d'attention de la part des politiques genevois que l'irresponsable décision, du Département fédéral des finances (M. Merz...), de couper dans les effectifs des gardes frontière!

En effet, le Parlement à décidé de débattre en urgence, ce soir jeudi 6 mai 2010, d'une résolution de l'UDC (vous savez les chantres de la sécurité) pour s'effaroucher de la fermeture du harras national d'Avenches au détriment d'une résolution du PDC qui demandait au Conseil fédéral de revoir sa position de ne pas engager 20 aspirants douaniers pour la sécurité de nos frontières à Genève.

Cette résolution priait le gouvernement fédéral de trouver ces économies dans d'autres secteurs de l'administration fédérale tant la pénurie de personnel est criante dans le corps des gardes frontière.

J'ai beaucoup d'affection pour les chevaux et les animaux en général mais il me semble qu'il est des sujets politiques plus importants dont le Parlement de Genève devrait se saisir...ainsi va la vie, elle va, mais je ne sais où?

P.S.
Peut-être eut-il fallu proposer une douane montée pour donner de la chance à la résolution du PDC ?

 

21:32 Publié dans Politique | Tags : harras, chevaux, sécurité, douane | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | |

04/05/2010

Douane : un problème national

douane.jpgDans ce pays, il en va ainsi : on sacrifie l'un des droits les plus fondamentaux, la sécurité, sur l'autel des économies et voilà que 20 apirants douaniers, après avoir passé tous les "filtres" de la sélection à l'embauche, se voient signifer que pour des raisons budgétaires, il ne se verront pas proposer un contrat de travail (lire : http://fabianoforte.blog.tdg.ch/archive/2010/04/29/nous-r...).

Cette décision, à la lumière du rapport du Conseil fédéral sur la politique de sécurité, démontre que le gouvernement ne sait où mettre les priorités et que le Département de tutelle de l'administration des douanes, le Département fédéral des finances, est en manque crasse d'imagination alors que ce sont 70 douaniers qui manquent pour que la mission soient remplies le mieux possible. Le mammouth fédéral est-il aussi "fit" qu'il n'y avait pas d'autres endroits pour effectuer ces coupes? Il y a lieu d'en douter!

Le Conseil fédéral n'avait-il pas promis d'augmenter les effectifs douaniers au moment de la votation sur l'Espace Schengen, cet Espace Schengen utile pour les gens honnêtes mais aussi aspirateur de gens malhonnêtes? Attention, nous touchons là à un sujet tabou...Cessons de nous voiler la face!

Bref, la technocratie bernoise a décidé de priver Genève d'une sécurité aux frontières assurée par des hommes bien formés et qui faisaient preuve, jusqu'il y a peu, d'un engagement exemplaire, en préférant le bricolage à l'augmentation des effectifs, bricolage qui consiste à faire venir, d'autres cantons, notamment du Tessin et de la Suisse alémanique, des renforts avec force d'indemnités de déplacement (par avion notamment), de nuitées d'hôtel, etc... Ce sont là des millions qui sont dépensés inutilement et à mauvais escient!

Le pire, c'est que ces hommes ne connaissent pas le terrain sur lequel ils sont appelés en renfort, que pour certains d'entre-eux, la maîtrise de la langue leur fait défaut, si bien que dans certains cas, il se perdent et ne savent communiquer leur position (bienvenue en terre inconnue)...un comble!

Si le gouvernement fédéral ne solutionne pas cette lamentable situation, il y a fort à parier que le problème "genevo-genevois" devienne national dès lors que certains cantons auraient beau jeux, à raison, de dénoncer le déplacement de ces effectifs qui leurs sont dévolus à d'autres fins et ce par manque de priorisation des missions de l'Etat, notamment en matière de sécurité.

05:53 Publié dans Politique | Tags : douane, recrutement, sécurité, suisse | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |

29/04/2010

"Nous recrutons" qu'ils disent...

douane2.jpg"Garde-frontière - Nous recrutons!"

Telle est l'affirmation que nous pouvons lire sur la page internet de l'Administration fédérale des douanes (http://www.ezv.admin.ch/ezv/00426/01469/index.html?lang=fr) sous la responsabilité politique du Conseiller fédéral (encore longtemps???) Hans-Rudolf Merz.

Nous le savons, Genève manque cruellement d'un effectif douanier digne d'un canton qui partage plus de frontière avec un Etat étranger qu'avec la Suisse et que cette situation a ses avantages, mais aussi ses inconvénients du point de vue de l'importation d'une criminalité qui commence sérieusement à pourrir la vie tant de Genève, mais aussi du ressenti des uns vis-à-vis des autres, notamment dans les relations transfrontalières.

Aujourd'hui on apprend (Tribune de Genève du 29 avril 2010) qu' "Ils sont une vingtaine, des aspirants gardes-frontière. Tous, sans doute, devaient se réjouir de commencer leur formation le 1er juillet prochain, au sein du Corps VI, engagé à Genève. Berne vient d’en décider autrement, en gelant brutalement tous les effectifs!".

Le gel de ces effectifs est la conséquence d'une décision politique du Parlement qui demande une réduction des effectifs du personnel de la Confédération.

N'y avait-il pas d'autres secteurs, dans le mammouth administratif fédéral, dans lesquels cette mesure aurait pu s'appliquer?

Le Département fédéral des finances manque-t'il à ce point d'imagination et de priorités pour tailler à la hussarde dans un effectif UTILE alors que "Genève est en sous-effectif chronique, et que le Corps VI doit demander chaque mois des renforts venus de Suisse alémanique» et qu' "Il manque en effet 70 collaborateurs pour occuper pleinement les 316 postes à disposition, dont 100 rien qu’à l’aéroport." selon son commandant?

Mais peut-être que le département en question s'imagine que celles et ceux qui ont réussis leur examen d'entrée vont tranquillement attendre leur engagement en 2011...Il peut rêver!

Alors que nos douaniers effectuent un travail de plus en plus difficile et qu'ils déploient des efforts considérables en terme de campagne de communication et de recrutement, cette décision est purement et simplement un affront et cet affront il est aussi fait à Genève qui a aussi droit à ce que ses frontières soient bien gardées (cela vaut aussi pour l'ensemble du territoire national). Genève a aussi droit à ce que le travail des gardes frontière soit complémentaire à celui de la police pour rétablir l'ordre et la sérénité dans notre canton.

Ainsi, je vais interpeller le Parlement à ce sujet pour tenter d'inverser cette tendance qui, à mon avis, ne va pas dans le bon chemin et nous mènera droit dans le mur, faute de prendre la barrière douanière dans le front.

05:17 Publié dans Politique | Tags : douane, frontière, sécurité | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | |

12/08/2009

Sécurité : y'a-t'il un capitaine dans le paquebot?

L'agression subie par un touriste du Golfe Persique fait couler beaucoup d'encre et est sujette à beaucoup de commentaires sur divers site, dont celui de la Tribune.

Oui, ce qui est arrivé à ce monsieur est navrant et grave!

Mais non, cette agression n'est pas plus importante que ce qui arrive également aux citoyennes et citoyens de notre canton tout au long de l'année. Cette manière de banaliser notre quotidien par certains milieux démontre, une fois n'est pas coutûme, qu'il y a lieu d'en finir avec l'angélisme et la politique de l'autruche.

Cette agression est à mettre au même niveau que celle de personnes que nous connaissons dans notre entourage. Pour ma part, j'en connais trois :

Monsieur P. 
Tabassé par une bande de jeunes dans le quartier de Plainpalais;

Monsieur L.
Roué de coups, avec son collègue, dans l'exercice de leurs fonctions, à Plainpalais également;

Madame E.
Agressée dans le parking des Alpes.

L'angélisme dont je parle est malheureusement légion à la tête du Département des Institutions qui a le pilotage politique de la Police. En juin 2009, je déposais une interpellation urgente écrite sur le quatier des Pâquis et sur les mesures qui allaient être prises à l'approche des manifestations estivales...La réponse du département, "grosso modo" : tout va bien, genevoises, genevois, dormez tranquilles...Je vous laisse juger par vous-même de cette réponse : http://www.ge.ch/grandconseil/data/texte/IUE00769A.pdf

La police, qui fait ce qu'elle peut avec les moyens qui sont les siens, et le paquebot du Département des Institutions, ont besoin d'un capitaine à la barre car actuellement, et depuis trop longtemps, le navire vogue à vue et je crains que l'iceberg ne l'ait déjà percé...et si les choses ne changent pas à l'automne prochain, c'est tout Genève qui va couler.

***

Article paru ce jour dans le journal Le Temps :
http://letemps.ch/Page/Uuid/078cfd7a-86b5-11de-ba6b-55431...

 

09:45 Publié dans Politique | Tags : sécurité, genève, agression | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | | | |

29/04/2009

Insécurité aux Pâquis : débat radiophonique.

Bonjour,

Suite au dépôt de mon interpellation urgente concernant la situation dans le quartier des Pâquis (http://fabianoforte.blog.tdg.ch/archive/2009/04/28/quarti...), le journal 20minutes a publié un article.

Un débat a eu lieu ce matin dans le 7 à 8 de Radio Cité avec Pascal Décaillet et plusieurs intervenants.

Bonne journée.

Pour lire l'alogo3_fr.jpgrticle du 20minutes :

 

 

 

Pour écouter le débat de Radio Cité :
Deca.jpg

09:40 Publié dans Politique | Tags : radio, cité, pâquis, sécurité, insécurité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |