15/04/2011

Bonneteau : sous le 3ème gobelet, la solution !

images.jpg

Hier soir, le Grand Conseil a voté à l’unanimité le projet de loi du Conseil d’Etat visant à interdire le « jeu » dit du bonneteau.

 

La clarté du vote est sans appel et démontre que le Parlement a voulu donner un signal clair à la population mais aussi au Gouvernement quant à cette interdiction.

 

Il a voulu également doter les forces de l’ordre d’un dispositif juridique lui consentant d’appliquer une loi qui permettra d’agir là où ça fait mal.

 

En effet, le dispositif légal permettra :

 

1.  d’interpeller que les personnes qui auront organisé, tenté d’organiser ou participé à l’organisation du bonneteau ;

 

2. de les emmener au commissariat de police ;

 

3. de vérifier leurs identités ;

 

4. de saisir l’argent mal acquis en garantie des frais de procédure ;

 

5. de leur notifier les contraventions au commissariat plutôt qu’à une adresse à l’étranger ;

 

6. Enfin, de les emprisonner en cas de défaut de paiement de la contravention.

 

Il ne reste plus qu’à espérer que le Gouvernement fera appliquer cette loi avec la plus stricte des fermetés.

 

Pour en savoir plus :

http://www.ge.ch/grandconseil/data/texte/PL10800A.pdf

http://www.tdg.ch/geneve/actu/grand-conseil-serre-vis-jou...

 

 

 

 

14:59 Publié dans Politique | Tags : police, bonneteau, loi, escroc | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | |

29/09/2010

Vidéo-protection : il faut en finir avec l'anarchie!

images.jpgC'est le but du projet de loi 10545 du Parti démocrate-chrétien déposé en septembre 2009 (PL 10545 - http://www.ge.ch/grandconseil/data/texte/PL10545.pdf).

L'anarchie qui règne aujourd'hui commande d'établir un véritable plan cantonal d'aménagement de ce type de dispositif afin de garantir l'uniformité d'une part des procédures et d'autre part, la garantie que le droit à la vie privée mais aussi le droit à la sécurité soient les mêmes pour toutes et tous que l'on habite Thônex, Plan-les-Ouates ou Meyrin.

Un autre objectif visé par ce projet de loi, consiste à garder la haute main sur le nombre de caméras installées sur le territoire cantonal.

En effet, qu'elle ne fut pas la surprise des commisssaires PDC à la commission judiciaire et de la police que de constater, à la question de l'un d'eux, que l'Etat n'était pas en mesure de donner aux députés le nombre de caméras déjà installées...!!!...Le PDC est donc heureux de constater que l'administration du département s'attelle à avoir une vision d'ensemble de ce qui existe déjà.

Si l'Etat met fin rapidement à la politique du "patchwork" qui prévaut actuellement, il pourra avoir la garantie que les citoyennes et citoyens pourront convivre avec un système qui ne cherche qu'à leur apporter un moyen de protection supplémentaire.

10:30 Publié dans Politique | Tags : police, sécurité, surveillance, criminalité, vidé-surveillance, vidéo-protection | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

28/04/2010

Walter Schlechten : un homme droit!

schlechten.jpg« Etre soi-même permet de se respecter et quand on se respecte, on respecte généralement les autres » Guy-Marc Fournier dans L’autre pays...

…c’est ce passage qui m’est immédiatement venu à l’esprit pour « commenter » le passage du témoin présidentiel de l’Union du Personnel du Corps de Police (UPCP) par Walter Schlechten.

J’ai eu l’occasion de connaître cet homme, lui comme syndicaliste, moi comme politique, lui comme homme, moi comme lui.

Voilà quelqu’un qui dans le débat démocratique et politique sait respecter son interlocuteur, il sait de quoi il parle car il a les mains dans le moteur et sait défendre une profession pour laquelle, je crois pouvoir le dire, il voue une passion motivée par un grand sens du service avec un grand S...une fidélité remarquable et une envie de faire avancer les causes qu’il défend.

Certes, ce ne fût pas de tout repos, on y laisse quelques plûmes, on ne peut contenter tout le monde…mais quelle ligne, quelle rigueur et quelle droiture…quitte à se mettre la hiérarchie à dos !

On n’est pas là pour cirer des pompes, on est là pour dire tout haut le malaise qui frappe toute une corporation et ce qu’elle pense tout bas !

Voilà comment Walter Schlechten a porté haut les couleurs de la police.

Alors chapeau bas, Minet (si je puis me permettre), et surtout ne changez rien : être soi-même, c’est, oui se respecter et respecter les autres, mais c’est aussi des convictions et une manière claire de les exprimer…et vous avez su nous le démontrer durant votre mandat.

 

Photo © Michel Perret

08:18 Publié dans Politique | Tags : police, upcp, geneve, walter, schlechten | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

18/03/2010

Indemnité de l’Etat pour Kadhafi : ne mélangeons pas tout !

Il y a lieu de dissocier cette question d'indemnisation, qui fait d'ores et déjà couler beaucoup d'encre et de salive, de toute l'affaire dite « Kadhafi ».

En effet, un premier volet concerne l'action de la police et de la justice genevoise qui a aboutit à l'arrestation de l'un des fils Kadhafi.

La loi est la même pour tout le monde, puissants et misérables, donc rien à dire ou à redire et surtout rien à s'excuser ou à se reprocher. La justice et la police genevoise n'ont fait que leur travail...eux.

Par contre, quant il y a une violation patente du secret de fonction, de la part d'un salarié, qui se permet d'engager la responsabilité de l'Etat qui le stipendie, en remettant à la Tribune de Genève une photo, donc un document appartenant à l'identité judicaire, là, il y a un sérieux problème.

Il y a un sérieux problème car ce genre de comportement jette l'opprobre sur la justice et la police qui mérite toute notre confiance.

Il y a un sérieux problème, car cet acte grave de violation du secret de fonction peut concerner nous toutes et nous tous,.

Je ne pense pas que nous puissions apprécier le fait que notre dossier fiscal ou autre dossier avec des données personnelles se retrouve en pâture dans l'opinion publique, sans autre forme ?

L'Etat, en versant une indemnité, ne pouvait que reconnaître sa responsabilité dans le cadre d'un acte indélicat.

Il ne faut donc pas en vouloir à l'Etat mais bel et bien à la personne qui a faillit dans son devoir professionnel, qui reste à retrouver (l'enquête doit s'accélérer d'ailleurs) et à punir...en lui demandant, par exemple, de rembourser l'Etat et le contribuable.

***

A entendre aussi un son de la RSR et de Radio Cité :
http://info.rsr.ch/fr/rsr.html?siteSect=201&playerMod...

 

http://radiocite.ch/menu-143-39-07h08h-%3A-p-decaillet.html

09:33 Publié dans Politique | Tags : genève, police, justice, kadhafi | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |

14/08/2009

Recrutement dans la police : quelques pistes de réflexion

diplome-07.jpgA l’heure où l’on parle, à juste titre, du manque de personnel policier uniformé ou non et du problème récurrent du recrutement, j’aimerai livrer quelques pistes de réflexion afin d’alimenter le débat, et pourquoi pas, trouver une solution. Ces réflexions n'ont pas la prétention de résoudre un problème qui est tout-de-même complexe. Toutefois, il se trouve que ce billet se veut participatif, alors n’hésitez pas à me faire part de vos commentaires et/ou suggestions.

Les cadets de la police
A l’instar de ce que la France connais, pourquoi ne pas créer une formation de cadet de la police, formation que les jeunes pourraient intégrer sans ou avec diplôme et durant laquelle nous pourrions les former, les préparer et les mettre à niveau pour pouvoir remplir les conditions requises pour l’admission à l’école de police ?

Pour de plus amples renseignements sur les cadets de la République :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cadet_de_la_R%C3%A9publique

Faire son école de recrue au sein d’une police cantonale
En Italie, un jeune à la possibilité de remplir ses obligations militaires auprès des Carabinieri, de même qu’en France auprès de la Gendarmerie Nationale. Pourquoi ne pas offrir cette possibilité aux jeunes appelés qui font le choix du service long, à savoir l’accomplissement de l’école de recrue sur une année, pour effectuer des tâches de "policier adjoint" ?

Voici ces deux pistes que je propose à votre sagacité, des pistes qui veulent élargir le bassin de recrutement, des pistes qui visent à créer quelques vocations supplémentaires.

Bonne journée et excellent week-end à toutes et à tous.


11:30 Publié dans Politique | Tags : police, recrutement, genève | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | |

23/06/2009

La gendarmerie à bon dos!

016.jpgLe rapport de la Cour des comptes au sujet de l'Euro 08 épingle une nouvelle fois la gendarmerie mais plus généralement la police. Elle épingle des femmes et des hommes qui ne font qu'appliquer les ordres d'engagement de leur hiérarchie qui, elle, a la responsabilité d'établir les budgets en matière d'horaires et, en conséquence, les engagements financiers nécessaires à ces engagements.

Aller chercher des boucs émissaires ou des responsables chez les gens du terrain par rapport à des dépassements de coûts de l'ordre de 4 millions, est une erreur...et cela est bient trop facile!

Quid du "management" de la police dans toute cette histoire?

Quid de la manière dont la planification financière de cet engagement (Euro 08) a été effectuée?

Quid du contrôle et du processus décisionnel sur cette planification financière, qui a conduit à un tel dépassement?

Ce sont là des questions auxquelles un gendarme ne peut répondre, mais il incombe à sa hiérarchie de s'expliquer, car le gendarme ou le policier commence à avoir bon dos, eux qui, de manière quotidienne tâche d'assurer notre sécurité pour le mieux.

Certes il faudra simplifier la rémunération et s'il le faut la revaloriser pour rendre attrayante une véritable profession, mais de grâce, cessons de taper toujours sur les mêmes, ceux qui ne tiennent pas les cordons de la bourse, ce qui ne décident pas!

Oui le gendarme commence à avoir bon dos! C'est tellement plus simple.

18:35 Publié dans Politique | Tags : police, gendarmerie, euro08 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | | | |

11/05/2009

La police agit, à la justice de prendre le relai!

 

images.jpg

Bonjour,

Les diverses actions de la police dans le quartier des Pâquis qui visent à rétablir l'ordre et la sécurité sont à saluer. Nous devons apporter notre plein soutien à la police dans son action.

Aucun répis ne doit être donné à celles et à ceux qui empoisonnent notre espace de vie en commun, que ce soit aux Pâquis mais aussi sur l'ensemble de notre territoire.

Toutefois, pour que l'action de notre police soit encore plus efficace, il y a lieu que la justice prenne le relai et qu'elle applique toutes les mesures à sa disposition, et elle en a les moyens, pour juger, condamner, voir expulser les fauteurs de troubles qui sont tout-à-fait identifiés par les forces de l'ordre.

Sans une action concertée, les efforts et le travail de la police resteront vains et la situation ne pourra se rétablir.

Bonne journée à vous toutes et à vous tous.

Pour rappel ou info l'interpellation urgente déposée le 28 avril 2009 :
http://fabianoforte.blog.tdg.ch/archive/2009/04/28/quarti...

10:25 Publié dans Politique | Tags : police, justice, pâquis | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |