17/02/2011

Luscher-Cramer : le bon ticket pour Genève !

2698.jpg2717.jpg

 

Je le sais, les élections municipales et administratives ne sont pas terminées que je me mets à parler des élections fédérales d’octobre. Mais ne dit-on pas que gouverner c’est prévoir ? Alors j’y vais, je prévois, je suggère, sans prétendre gouverner.

Christian Luscher s’est déclaré être candidat au Conseil des Etats au mois d’octobre prochain et c’est une bonne chose. C’est une bonne chose pour Genève car Christian Luscher s’est révélé à Berne alors qu’au Parlement genevois, il piétinait.

Luscher a fait honneur à Genève ! En 4 ans, il a fait preuve d’un bel engagement, la preuve se trouve ici : http://www.parlament.ch/f/suche/pages/resultate.aspx?coll...

Je suis persuadé qu’il saura défendre les intérêts du canton de Genève avec le brio qu’on lui connait.

Puis Luscher au Conseil des Etat, c’est garantir l’équilibre de la représentativité politique de la  population genevoise aux côtés de Robert Cramer qui lui aussi a un bon bilan à Berne et connait parfaitement bien les besoins qui sont les nôtres, connait parfaitement bien notre canton.

Genève a besoin d’une représentation forte à la chambre haute, rien à voir avec ce que nous connaissons aujourd’hui ou que nous ne connaissons pas, tant le nom de la représentante du PS m’échappe et nous échappe, tant l’action de « notre » représentante est transparente.

Cramer et Luscher, ces deux là font et feront la paire pour Genève au Conseil des Etats, j’en ai la conviction profonde.


 

09:30 Publié dans Politique | Tags : luscher, cramer, berne, octobre, élections, conseil des états | Lien permanent | Commentaires (13) | |  Facebook | | | |

15/08/2009

Demandez le programme II : le PDC et votre pouvoir d'achat.

affiche_pdc.png

1. Vision démocrate-chrétienne

Les Démocrates-Chrétiens veulent agir sur tous les fronts pour augmenter le pouvoir d’achat des familles : les coûts des transports, du logement, des assurances, des impôts et des biens de consommation.

2. Durant cette législature, nous nous sommes engagés pour :

  • Une mise en oeuvre rapide de la loi fédérale sur les allocations familiales.
  • Une initiative cantonale pour la modification de la loi fédérale sur l’assurance-maladie.
  • Une exonération fiscale jusqu'à un maximum de Fr. 5'000.-- par an (ou un chèque scolaire de Fr. 2'000.-- par an et par enfant) pour les familles à faible revenus ayant fait le choix de l'enseignement privé.
  • Une allocation d'études aux familles dont les enfants doivent intégrer l'enseignement pour des raisons pédagogiques.
  • La loi sur l'avancement et le recouvrement des pensions alimentaires et des familles monoparentales.

3. Axes d’action et mesures

  • Abaisser la fiscalité des familles et de la classe moyenne.
  • Contenir la hausse des primes d’assurance maladie.
  • Promouvoir une « assurance EMS ».
  • Défiscaliser les frais de garde pour les aidants naturels.
  • Défiscaliser les frais de garde pour les enfants.
  • Supprimer la « taxe poussette » dans les transports publics.
  • Promouvoir le co-voiturage et les solutions de transport à coût réduit.
  • Lutter contre l’endettement des jeunes.
  • Promouvoir une mise en commun des ressources (logement, transport, garde d’enfants) pour les familles monoparentales et à faible revenu.

4. Les travaux parlementaires en cours

  • Interpellation urgente écrite relative à l’imposition fiscale des indemnités versées aux sapeurs-pompiers volontaires et sauveteurs auxiliaires des communes.
  • Motion demandant le maintien des forfaits fiscaux de façon à alléger la charge fiscale des familles et de la classe moyenne.
affiche_pdc.png

 

 

08:07 Publié dans Politique | Tags : élections, pouvoir d'achat, pdc | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | |

10/08/2009

Demandez le programme : Le PDC et le logement.

Bonjour,

Afin de vous faire découvrir les thèmes chers au Parti démocrate-chrétien, dans la perspective des prochaines élections cantonales, je vous reproduis, de manière espacée, le programme du PDC qui s'aticule sur 6 piliers. Pour de plus amaples informations, vous pouvez vous reporter au site internet : www.pdc-ge.ch.

affiche_pdc.png

1. Vision démocrate-chrétienne
Les Démocrates-Chrétiens veulent améliorer la qualité de vie de la population sans compromettre les perspectives des générations futures. Ils souhaitent utiliser de façon optimale l’espace construit disponible, notamment par une réorganisation de certains quartiers, le réaménagement de friches industrielles et la création d'espaces verts en zone urbaine.

Les Démocrates-Chrétiens veulent favoriser la construction de logements àGenève en impliquant tous les acteurs concernés dès la conception des projets, dans le but d'éviter les blocages et les retards de constructions.

Les Démocrates-Chrétiens entendent poursuivre leur engagement en faveur du bien-être des générations actuelles et futures en soutenant le développement de nouveaux quartiers écologiques. Comme au niveau national, les Démocrates-Chrétiens veulent encourager l'accès
à la propriété.

2. Durant cette législature, nous nous sommes engagés pour :

  • La Cité de l'innovation et du savoir au sein de la zone « Praille-Acacias-Vernets -Jonction ».
  • Un crédit d’étude de Fr. 300'000.-- pour le développement d'une Cité de l'Innovation et du Savoir (Cité 21) dans le quartier La Praille-Acacias-Vernets- Jonction.
  • « Pour une Genève qui ose construire ».
  • Des logements et des emplois aux Charmilles (pour un ecoquartier).
  • Un concours d'urbanisme aux Grands-Esserts sur le plateau de Vessy.
  • Des surfaces industrielles et commerciales en zone mixte.

3. Axes d’action et mesures

  • Réviser le plan directeur cantonal avec une meilleure prise en compte des souhaits des communes et des associations de quartier.
  • Engager un architecte cantonal pour avoir une vision globale sur l’aménagement du territoire et jouer un rôle moteur pour l’avancement de tous les dossiers en lien avec la construction.
  • Déclasser de manière ciblée une partie de la zone agricole : les parcelles agricoles enclavées dans les zones urbanisées qui ne sont plus exploitées.
  • Promouvoir la réaffectation des friches urbaines.
  • Réaliser des mesures fiscales incitatives dans les zones de développement.
  • Proposer la réservation de terrains pour les propriétaires de villas sises en zone de développement qui souhaitent rester sur leur commune et/ou sur le territoire genevois.
  • Faciliter l’accession à la propriété, via notamment les coopératives d’habitation.
  • Favoriser l'accès à la propriété pour les familles de la classe moyenne, notamment par des prêts cautionnés et à des taux favorables bloqués.
  • Concevoir des logements favorisant la mixité sociale et intergénérationnelle.
  • Réaliser des opérations pilotes sur les LUP (Logement d'Utilité Publique) afin de valider les réductions possibles de coûts.
  • Soumettre l'augmentation des indices de l'utilisation du sol à une urbanisation et une architecture à l'échelle humaine.
  • Encourager la construction d'écoquartiers et prévoir des mesures incitatives pour leur développement.
  • Favoriser les mesures de lutte contre le bruit dans les habitations.
  • Désamianter le parc immobilier de l’Etat.

4. Les travaux parlementaires en cours

  • Motion demandant une répartition équilibrée des logements, des emplois et des espaces dédiés aux sports, aux loisirs et à la culture entre les communes de la Plaine de l’Aire.
  • Interpellation urgente écrite s’inquiétant du retard pris dans l’application de la loi imposant un architecte cantonal (L53).

 

affiche_pdc.png

 

13:09 Publié dans Politique | Tags : logement, élections, programme | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

21/10/2008

Constituante : le retour en grâce des partis politiques

Les jeux sont faits, la messe est dite. Les 80 membres de l’Assemblée constituante sont, depuis dimanche, adoubés par le peuple ou Conseil général selon la définition de la Constitution actuelle.

Beaucoup d’analystes et observateurs ont fait leurs commentaires sur le manque de présence féminine, de jeunes, de personnes de la société civile dans l’Assemblée élue, oui c’est vrai, le verdict du peuple est peut-être rude mais sans appel.

Ce qui est réjouissant, toutefois, c’est de constater le retour en grâce, à mes yeux, des partis politiques. En effet, à part deux exceptions (de taille) concernant les listes (GE)avance et celle de l’AVIVO, les partis politiques ont pu et ont su résister à la déferlante de listes dites de la « société civile » dont on aurait pu penser qu’elles auraient pu avoir un meilleur succès auprès de la population, cette population qui aurait pu voir là une chance unique de « baffer » les partis dits traditionnels.

Tel n’a pas été le cas et nous pouvons y voir un signe de reconnaissance d’utilité publique des partis mais aussi le signe que les partis sont aussi clairement identifiés comme étant également représentatif de la société civile. Leur rôle n’est-t-il pas est de défendre l’intérêt collectif à contrario d’intérêts particuliers ?

A toutes les élues et à tous les élus, je formule mes vœux de réussite dans le travail titanesque qu’ils vont devoir entreprendre, à savoir réécrire le contrat fondamental de vie en commun, notre ciment, la Constitution nouvelle dont Genève a tant besoin.

13:49 Publié dans Constitution | Tags : élections, constitution, constituante, partis | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Facebook | | | |