28/04/2010

Walter Schlechten : un homme droit!

schlechten.jpg« Etre soi-même permet de se respecter et quand on se respecte, on respecte généralement les autres » Guy-Marc Fournier dans L’autre pays...

…c’est ce passage qui m’est immédiatement venu à l’esprit pour « commenter » le passage du témoin présidentiel de l’Union du Personnel du Corps de Police (UPCP) par Walter Schlechten.

J’ai eu l’occasion de connaître cet homme, lui comme syndicaliste, moi comme politique, lui comme homme, moi comme lui.

Voilà quelqu’un qui dans le débat démocratique et politique sait respecter son interlocuteur, il sait de quoi il parle car il a les mains dans le moteur et sait défendre une profession pour laquelle, je crois pouvoir le dire, il voue une passion motivée par un grand sens du service avec un grand S...une fidélité remarquable et une envie de faire avancer les causes qu’il défend.

Certes, ce ne fût pas de tout repos, on y laisse quelques plûmes, on ne peut contenter tout le monde…mais quelle ligne, quelle rigueur et quelle droiture…quitte à se mettre la hiérarchie à dos !

On n’est pas là pour cirer des pompes, on est là pour dire tout haut le malaise qui frappe toute une corporation et ce qu’elle pense tout bas !

Voilà comment Walter Schlechten a porté haut les couleurs de la police.

Alors chapeau bas, Minet (si je puis me permettre), et surtout ne changez rien : être soi-même, c’est, oui se respecter et respecter les autres, mais c’est aussi des convictions et une manière claire de les exprimer…et vous avez su nous le démontrer durant votre mandat.

 

Photo © Michel Perret

08:18 Publié dans Politique | Tags : police, upcp, geneve, walter, schlechten | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.