23/06/2009

La gendarmerie à bon dos!

016.jpgLe rapport de la Cour des comptes au sujet de l'Euro 08 épingle une nouvelle fois la gendarmerie mais plus généralement la police. Elle épingle des femmes et des hommes qui ne font qu'appliquer les ordres d'engagement de leur hiérarchie qui, elle, a la responsabilité d'établir les budgets en matière d'horaires et, en conséquence, les engagements financiers nécessaires à ces engagements.

Aller chercher des boucs émissaires ou des responsables chez les gens du terrain par rapport à des dépassements de coûts de l'ordre de 4 millions, est une erreur...et cela est bient trop facile!

Quid du "management" de la police dans toute cette histoire?

Quid de la manière dont la planification financière de cet engagement (Euro 08) a été effectuée?

Quid du contrôle et du processus décisionnel sur cette planification financière, qui a conduit à un tel dépassement?

Ce sont là des questions auxquelles un gendarme ne peut répondre, mais il incombe à sa hiérarchie de s'expliquer, car le gendarme ou le policier commence à avoir bon dos, eux qui, de manière quotidienne tâche d'assurer notre sécurité pour le mieux.

Certes il faudra simplifier la rémunération et s'il le faut la revaloriser pour rendre attrayante une véritable profession, mais de grâce, cessons de taper toujours sur les mêmes, ceux qui ne tiennent pas les cordons de la bourse, ce qui ne décident pas!

Oui le gendarme commence à avoir bon dos! C'est tellement plus simple.

18:35 Publié dans Politique | Tags : police, gendarmerie, euro08 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Merci Monsieur,

Votre analyse est pertinente, et plus encore. Les gendarmes genevois sauront s'en souvenir, la population aussi je l'espère pour vous.

Pour le reste, nous ne pouvons qu'attendre la fin des travaux du DI sur la réorganisation de la police, en espérant que le syndicat des gendarmes sera écouté et entendu, car les solutions proposées par ces hommes de terrains correspondent aux besoins de la police et aux réalités du métier.

Meilleurs messages.

W.S.

Écrit par : Minet | 23/06/2009

et ben voilà...le PDC vient de tenter une récup électoralite des forces de l'odre(ou du désordre...selon!!)...et Minet-le-pyromane s'engouffre dans la brêche..... Minet..rentres tes griffes et acceptes la critique !!! ne pratiques pas le déni et l'insolence...
car ton chantage electoraliste ne sera pas payant...le salaire perçu des pandores pour le "service rendu", est astonomique...il faudra bien l'assumer à l'heure des comptes !!

Écrit par : mur | 23/06/2009

Pauv' "mur" ! vos propos vont droit dans votre pseudonyme !
En effet, ce n'est pas la faute aux agents tout ce fatras ! Les agents n'ont fait que leur boulot un point c'est tout ! Pour preuve, il n'y a pas eu d'incident majeur lors de cet Euro08, et bien grâce à eux (avec leurs vacances et congés supprimés)!
Mais vous ne parlez que des sommes dévolues à la "police", qui ne sont qu'une toute petite partie des millions gaspillés pour cet Euro08 !!!!?????
Cherchez l'erreur "mur" !
Où sont partis les millions restant (la majorité) !?????............qui les a empochés ????
De grâce, arrêtez de "tirer" sur la police, car sans elle l'Euro08 n'aurait jamais pu se dérouler à Genève !
Amicalement
Coucou

Écrit par : coucou | 23/06/2009

je suis d'accord avec vous ...coucou...juste reconnaissez que les abus durant cet euro 08 ont été communs à tous les intervenants ...(sauf peut-être les supporters !!).
il ne sgit pas de "tirer"sur la police...juste remèttre les pendules à l'heure...l'excellent jounaliste Marc Moulin (Tdg), a eut le mot très juste dans son aricle..."finit de jouer les caliméros"...mais je vous rassure chers pandores..vous n'êtes pas les seuls...les politiques aussi auront leur part du gateau...

Écrit par : mur | 23/06/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour M. Forte,

la police applique le règlement en vigueur et demande à ce que les engagements pris par le Département des institutions soient respectés.

Comment leur en tenir rigueur ?

Ensuite, polémiquer sur ce qui leur est dû est d'une part inutile, et de l'autre soulève des questions tout autre comme : qu'en est il des effectifs ?

Aussi, il est temps d'en finir avec cette polémique stérile sur le paiement ou non des heures effectuées durant l'Euro, mais bien de clarifier une fois pour toute : les besoins en effectif de notre gendarmerie et le mode de rémunération.

Nous ne pouvons pas vouloir une police exceptionnelle de qualité, comme c'est le cas à Genève, et de l'autre les priver de l'effectif nécessaire à l'accomplissement de leur tâche.

On investit sans compter dans le social, mais on rechigne pour la sécurité... alors que veulent les genevois ?

Votre billet souligne à merveille la complexité de la problématique que soulève ce débat.

Oui nous avons une police cher, car nous avons eu des politiques inconséquents durant des années... la réalité c'est ça.

Bien à vous M. Forte,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 24/06/2009

Les commentaires sont fermés.