26/09/2008

Jeu irresponsable avec la sécurité de la Suisse

L'action irresponsable et la légèreté d'une grande partie du Parlement ont fait capoter le programme d'armement. Les querelles partisanes ont primé sur la politique axée sur les dossiers. La sécurité de notre pays a été sacrifiée sur l'autel de la politique partisane.

Une fois de plus, l'alliance contre nature a fonctionné. Cette fois, elle a fait échouer le programme d'armement. La priorité a été donnée aux jeux partisans et aux questions de personnes. Le Groupe PDC-PEV-PVL constate que la politique de sécurité et les dossiers politiques ont une nouvelle fois été victimes de basses manœuvres. Les partis qui ont refusé ce programme d'armement vont devoir expliquer aux citoyennes et citoyens de notre pays pourquoi ils empêchent l'armée de remplir son mandat constitutionnel.

Communiqué du groupe PDC-EVP-glp aux Chambres fédérales, 24.09.2008

 

05:44 Publié dans PDC Suisse | Tags : sécurité, armée, armement | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Monsieur, c'est depuis le 13.12.2007 que : "La sécurité de notre pays a été sacrifiée sur l'autel de la politique partisane.", votre président, Dearbellay, en sait quelque chose.

"Une fois de plus, l'alliance contre nature a fonctionné.", les socialistes, les verts et les girouettes, ont comploté le 13.12.2007, en voila le résultat, à moyen terme, après la "victoire" dans l'éviction de l'icône UDC.

Une fois Samuel Schimd, parti en retraite, l'UDC s'occupera comme il faut de l'armée, ne vous inquiétez donc pas.

Au moins, que cela serve de leçon ...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 26/09/2008

Injecter un milliard dans ce que vous appelez "armée" ? Vous voulez rire. Assainissez d'abord cette institution, dont on ne sait à quoi elle sert, qui n'a plus d'organisation digne de ce nom et dont les dirigents sont sinon aveugles, tout de même gravement myopes.

Écrit par : Dixit | 26/09/2008

Les commentaires sont fermés.